Josef Hoffmann fut un personnage mythique dans le monde de l’architecture. Il se distingua également dans d’autres domaines tels que la décoration et les arts appliqués.

L'Autrichien tchèque

Josef Hoffmann est né en décembre 1870 en République Tchèque (Moravie à l'époque) et est décédé en 1956 en Autriche. Sa passion pour l’architecture prend forme depuis sa plus tendre enfance, faisant de lui un des plus grands du XXème siècle. Cet Autrichien poursuit ses études à l’université de Viennel avant de déménager en Italie. Ce voyage l’amène à se tourner davantage vers la décoration ainsi que les arts appliqués. Auparavant, il enseignait les arts appliqués et avait mis également en place un atelier viennois avec Koloman Moser. Sa principale vocation à l’époque était l’architecture d’exposition. Parallèlement, il développait sa passion pour l'art. Il évolue donc dans plusieurs évènements en renforçant sa notoriété. Il se retourne de nouveau vers l’architecture au début du XXème siècle. Ainsi, il conçoit quelques villas pour des célébrités, mettant en valeur son talent et ses inspirations.

Mélange parfaitArt nouveau

Josef Hoffmann est un architecte exceptionnel privilégiant un mélange parfait entre le design et l’architecture. Il représente à lui seul, une entité prépondérante dans la conception danoise. Son style reflète la concision du savoir-faire danois. Le mélange de l’art nouveau avec l'art décoratif fonctionne à la perfection et caractérise une autre forme d’art. Il représente une référence pour plusieurs artistes tels que Robert Mallet-Stevens ou Jacques-Emile Ruhlmann. Ces derniers considèrent en effet le talent de Josef Hoffmann comme étant un courant à part. Le fait qu’il soit avant-gardiste et qu’il ait créé sa propre définition de l’art lui vaut une reconnaissance internationale. Avec d’autres artistes tels que Gustav Klimt ou Josef Olbrich, il crée la « Sécession viennoise » et met en avant l’Art nouveau, privilégiant les formes géométriques. Ainsi, il laisse la place à l’inspiration sur les formes précises telles que le carré ou le rectangle, sans pour autant négliger les courbes et d’autres variétés de formes. Il fait notamment connaitre cet Art grâce à ses précurseurs allemands : Fritz Von Uhde, Wilhelm Trübner. 

Le cube

Des créations comme le fauteuil Kubus datant de 1910 ont permis à Josef Hoffmann de devenir célèbre. Le châssis est entièrement en bois reouvert de mousse et de cuir. Les lignes géométriques présentes traduisent parfaitement le style de l’artiste, tant au niveau de la forme que du design. Le carré et le cube sont les principales décorations de ce mobilier. Cet usage excessif mais efficace du carré rembourré et confortable a valu au créateur le surnom de Quadratl-Hoffmann. L’autre pièce ayant fait sa réputation est le tabouret Kubus. Le design reste identique au précédent article sauf que la forme est pus rectangulaire. Le côté moelleux du rembourrage est bien ressenti à travers le cuir de première qualité.

Josef Hoffmann est un grand créateur ayant su imposer sa marque de fabrique. Chaque article conçu respire une authenticité et une révolution. Il est le modèle de plusieurs créateurs de renommée mondiale. Ses créations sont à la fois simples et sophistiquées, un paradoxe assez surprenant. Son habileté à recourir à divers matériaux est tout aussi étonnante.