Histoire du PH

Parmi les illustres artistes danois, Poul Henningsen est un écrivain et un architecte, on ne peut plus apprécié. Il est né en 1894 et porte notamment le surnom de PH en référence aux lampes qui ont contribué à sa notoriété. Ces dernières sont alors conçues sous différents modèles et connaissent un franc succès auprès des amateurs de design. Le côté autodidacte de Poul Henningsen porte parfaitement ses fruits. La PH lampe naît en 1926 et se décline sous plusieurs séries.

La PH et ses points forts"Lumineuse

L’élaboration de la lampe PH à trois abat-jours consiste en un ensemble de lumières réfléchissantes. Cette technique permet d’intensifier la lumière dans la salle. Une sorte de spirale compose ainsi cet abat-jour et la source lumineuse est comprise au centre même de la spirale. La lumière émise est notamment très douce. D’autres versions furent fabriquées telles que la suspension et les grands modèles. Les matières utilisées sont le verre opalisé blanc, mais également le chrome brillant ou noir. Actuellement, cette lampe est reproduite par diverses sociétés, polie à l’extérieur et intérieurement sablée. L’innovation de ce type d’article est l’éblouissement sans pour autant dépenser de l’énergie. De plus, elle n’irrite point les yeux, un concept révolutionnaire qu'a développé Henningsen.

La force du PH 

La lampe PH à 3 abat-jours est un article résultant de l’ingéniosité de Poul Henningsen. L’artiste imagine un produit, économe et performant, pouvant faciliter la vie de chaque personne. Ces diverses caractéristiques sont retrouvées dans la lampe PH. La renommée de l’artiste n’a fait que renforcer ces attributs. La lampe PH reste une des fabrications les plus réussies d’Henningsen.