Eero Saarinen est un architecte très connu du XXème siècle. Bien que sa carrière ait été brusquement interrompue par sa mort prématurée à l'âge de 51 ans, ses œuvres restent des références dans son domaine.

Eero Saarinen, le parcours

Eero Saarinen est né en 1910 à Kirkkonummi, en Finlande. Fils d’architecte, il suit les traces de son père en intégrant l’Académie de la Grande Chaumière à Paris, puis l’Université Yale à New Haven, Connecticut, en 1934. Il démarre sa carrière en 1936 dans l’entreprise familiale aux États-Unis. Par la suite, il fait la connaissance de plusieurs architectes de renom comme Charles Eames. Ces diverses collaborations ont été la source de plusieurs projets d’un nouveau genre. En 1940, Eero Saarinen collabore avec Knoll pour faire connaître ses créations du public.

Eero Saarinen, l'originalité

Eero Saarinen est derrière la conception et la rénovation de plusieurs bâtiments. Cet architecte a également participé au projet War Memorial Center de Milwaukee, Wisconsin. Construit après la Seconde Guerre Mondiale, le projet a commencé avec son père Eliel Saarinen. Après le décès de ce dernier, en 1950, Eero Saarinen reprend la construction en reconfigurant le plan initial suivant un style nouveau, très inspiré du célèbre achitecte français Le Corbusier. Le bâtiment en béton acquiert ainsi une structure en acier avec des verres Croix trônant sur un piédestal.  

Eero Saarinen, l'icône 

Le nom d’Eero Saarinen est souvent associé au projet War Memorial Center de Milwaukee. Le modernisme de cette œuvre lui a valu une place de légende dans l’architecture contemporaine. Eero Saarinen n’est pas seulement un architecte talentueux, il est également connu pour ses mobiliers.